AccueilBloguePas de fumée sans feu
Retour à la liste des articles
Urgence
août 2017

Pas de fumée sans feu

Ils sont tout petits et ont l’air presque conçus pour qu’on ne les voie plus tant ils se fondent dans le décor. Pourtant, vos avertisseurs de fumée pourraient s’avérer votre plus puissant allié lors d’un incendie. Ils vous tireront des bras de Morphée en moins de deux s’ils fonctionnent bien. Évitez le pire en suivant ces quelques trucs. 

  • Prenez l’habitude de vérifier vos avertisseurs régulièrement. Un p’tit coup sur le bouton pour savoir s’ils veillent toujours sur vous, ça pourrait vous sauver la vie. 
  • Évitez de positionner les avertisseurs trop près de la cuisine. À la moindre rôtie brûlée, vous auriez le droit à un concerto assourdissant. 
  • Le meilleur endroit pour installer un avertisseur de fumée est à l’extérieur des chambres à coucher. Même celui qui dort comme une bûche l’entendra. Installez-en à chaque étage de votre maison, y compris dans le sous-sol (qu’il soit fini ou non). 
  • Ils jurent avec la couleur de votre plafond? Prenez sur vous : les peinturer pourrait nuire à leur bon fonctionnement. 
  • Époussetez-les de temps en temps. Plus vous laissez la poussière s’y accumuler, plus vous risquez de vous retrouver avec un avertisseur muet. 
  • Évitez les piles rechargeables. Celles-ci peuvent effectivement cesser de fonctionner à tout moment, vous laissant avec un avertisseur qui n’avertit personne.  
  • Changez vos avertisseurs aux 10 ans. Les nouveaux ne seront pas plus sexy, mais ils seront oh combien plus fringants. 

Voilà nos conseils pour que votre maison soit équipée pour crier AU FEU! de manière aussi stridente qu’efficace. 
 

Haut de page