AccueilBlogueL'eau une ennemie sournoise
Retour à la liste des articles
Blog_0000_Generique_Bulles
avril 2017

L'eau une ennemie sournoise

C’est enfin le printemps. Qui dit printemps dit dégel, et qui dit dégel dit infiltration d’eau pouvant causer de sérieux dommages. Heureusement, c’est beaucoup plus facile de prévenir que de guérir. Voici des petits gestes à poser en amont qui pourront vous éviter bien des problèmes en aval.


Gouttières

Par définition, la gouttière sert à évacuer l’eau du toit et de la diriger loin des fondations de votre demeure. La gouttière doit être reliée à une descente pluviale pour acheminer l’eau loin de vos murs. Assurez-vous que vos gouttières ne sont pas obstruées (un beau ménage s’impose toujours à l’automne!) et qu’elles sont munies de rallonges horizontales d’au moins un mètre et demi. N’importe quel bon quincailler pourra vous éclairer.
 

Balcons


Un bon balcon est construit avec une imperceptible pente, permettant à l’eau de s’évacuer. Si votre balcon ou votre terrasse favorise au contraire l’accumulation d’eau, celle-ci pourra causer des dommages tant esthétiques que structurels au fil du temps. Bon truc : posez un scellant protecteur de qualité à la jonction entre le mur et le plancher du balcon.
 

Drains


Le fameux drain français… plusieurs se demandent encore à quoi il sert. Aussi appelé drain de fondation, le drain français recueille le surplus d’eau présente dans le sol et le dirige vers les égouts. Sachez que si votre demeure a plus de 50 ans, il se peut qu’elle n’en soit pas dotée.  On peut faire examiner l’état du drain français par caméra. Et on se croise les doigts qu’il est en bon état, puisque son remplacement coûte extrêmement cher.
 

Solins


So-quoi? Solins! Tout simples, les solins sont des dispositifs qui rendent étanches différents endroits d’une construction. Souvent en tôle, ils protègent la jonction de deux morceaux. On pense entre autres aux différentes sections d’un toit. Bien qu’ils soient essentiels, ils sont souvent oubliés ou mal installés par les constructeurs qui en comprennent mal l’utilité. Si vous avez des doutes quant à la présence ou à la qualité de vos solins, faites-vous conseiller par un expert.
 

Terrain


Habituellement, le terrain est aménagé pour que l’eau s’évacue loin de la maison. Cela dit, il arrive parfois que la géographie du terrain change et retienne l’eau. Ajoutez ou enlevez de la terre au besoin, mais faites en sorte que l’eau ne stagne jamais sur votre terrain, surtout près des fondations.
 

Fenêtres


Nos hivers rigoureux font vivre bien des émotions aux joints d’étanchéité des fenêtres. Avec les changements de température, ceux-ci peuvent perdre de leur souplesse et se fissurer. Le meilleur moyen d’éviter une infiltration d’eau par les fenêtres, c’est d’inspecter les joints avant l’hiver et de les changer au besoin.
 

Margelles


Aussi connues sous le joli nom de « saut-de-loup », les margelles servent à limiter les problèmes liés aux infiltrations d’eau, quand les soupiraux se trouvent à moins de huit pouces au-dessus du sol. Assurez-vous qu’elles soient munies d’un drain pour évacuer l’eau. À l’automne, libérez-les des feuilles et autres débris qui s’y sont accumulé.
 
 
Haut de page