AccueilBlogueRésister aux orages violents
Retour à la liste des articles
Résister aux orages violents
juin 2018

Résister aux orages violents

Avec le beau temps reviennent les orages d’été. Ils peuvent être majestueux, impressionnants, effrayants, mais surtout, ils peuvent causer de sérieux dommages à votre propriété et vous exposent à des blessures graves qui, eh non, n’arrivent pas qu’aux autres.

Aux abris

Quand un orage violent se prépare, on en parlera dans les médias. Suivez les nouvelles, regardez votre appli météo : vous ne pourrez éviter les alertes. Et quand l’orage frappe, la première chose à faire est de se mettre à l’abri, peu importe où vous vous trouvez.

À l'intérieur

Fermez bien toutes les portes et les fenêtres, et placez-vous dans une pièce au cœur de la maison. Débranchez les appareils électriques et les électroménagers, et tenez-vous loin d’eux. Évitez d’utiliser votre ordinateur desktop ou la télé : une surcharge pourrait les endommager irrémédiablement.

Dans un véhicule

Peu importe si vous vous trouvez en voiture, en bateau ou à vélo, le mieux est de s’abriter rapidement. Avant de prendre le large, on vérifie la météo. Si on constate que le vent se lève et que les gros nuages s’accumulent, il est temps de rentrer. L’habitacle d’un véhicule routier peut vous protéger pendant un orage. Et si la foudre frappait votre véhicule, n’en sortez pas pour attendre les secours.

À l'extérieur

Faites-vous le plus petit possible! Trouvez un endroit bas, comme un fossé, et accroupissez-y-vous. Tenez-vous loin des arbres, des poteaux électriques et de leurs fils, des plans d’eau et de toute construction en hauteur pouvant être conductrice d’électricité.

En cas de dommage

Si l’orage a causé d’importants dommages à votre propriété, appelez le service d’incendie : ils pourront vous confirmer si vous pouvez accéder à votre demeure. Puis, appelez vos assurances. Prenez des photos des dommages extérieurs ET intérieurs (s’il y a lieu), ça accélèrera votre dossier!

5 mythes orageux à déboulonner

  1. On croit à tort que la foudre ne frappe pas quand il ne pleut pas. Faux! La plupart des victimes d’un éclair se font foudroyer… au sec.
  2. Les bottes de caoutchouc et pneus de la voiture ou du vélo constituent une véritable protection. Non : peu importe le type de chaussures, si la foudre veut y passer, elle y passera. Même chose pour les pneus.
  3. Ce qui a été frappé par la foudre conserve la charge électrique et peut nous électrocuter à notre tour. Faux aussi : dès que la foudre a frappé, le danger est écarté.
  4. La foudre ne frappe jamais au même endroit. Croyance démentie par la Tour du CN de Toronto qui reçoit des dizaines de décharges chaque année.
  5. Un orage lointain ne pose aucun risque. Encore faux : les orages se déplacent… à la vitesse de l’éclair. Ce qui semble éloigné peut se retrouver au-dessus de vous en quelques minutes.

 

Haut de page