AccueilBlogueNormes et facturation : Kim Cardinal
Retour à la liste des articles
Normes et facturation : Kim Cardinal
décembre 2017

Normes et facturation : Kim Cardinal

À la fin de ses études en bureautique, Kim Cardinal se fait rapidement embaucher par une firme de distribution de propane. Elle aime ce qu’elle fait, mais l’horaire atypique (temps plein en hiver et temps partiel en été) l’empêche de travailler à son plein potentiel. 

Un soir, alors qu’elle est tranquille chez elle et qu’elle consulte son fil Facebook, elle voit le statut d’un ami qui cherche une adjointe dynamique pour Soresto Trois-Rivières. Elle envoie immédiatement une note à l’ami qui lui organise un rendez-vous avec le propriétaire dès le lendemain. La rencontre matinale se passe si bien que Kim est embauchée sur-le-champ. Presque trois ans plus tard, pas de regret ni d’un côté ni de l’autre : Kim aime son emploi et son équipe, et ses supérieurs sont toujours aussi satisfaits de son travail. 

En tant que responsable de la facturation pour les bureaux Soresto de Québec, de Lanaudière et de Trois-Rivières, elle est à même de constater la solide croissance de l’entreprise au cours des dernières années. « J’ai plus de travail et c’est tant mieux, dit-elle, ça veut dire que ça va bien pour Soresto! ». 

Kim est appelée à faire le suivi administratif de chacun des dossiers. Elle a aussi une excellente connaissance des normes et procédures de chaque assureur, ce qui lui permet de traiter les dossiers rapidement et correctement. « J’en ai passé des soirées à étudier les normes des compagnies d’assurance, explique-t-elle en riant. Mais c’est ça qui m’a permis de développer les bons réflexes ». Chaque assureur ayant des clauses qui lui sont propres, les connaissances de Kim en font en effet une experte incontournable dans le traitement des dossiers.  

Comme plusieurs de ses collègues, Kim aime le fait que chaque journée sera différente. Elle est heureuse de travailler dans un domaine aussi imprévisible, où tout peut changer en un très court laps de temps. « Mais ce que je préfère de mon travail chez Soresto, c’est l’esprit de famille et l’ambiance saine qui règnent au sein de l’équipe, dit-elle. J’ai vraiment la chance d’être tombée sur des confrères en or ». Lors de situations d’urgence, Kim n’hésite donc pas à offrir son aide aux autres pour ouvrir les nombreux dossiers et mettre en marche la machine administrative qui soutient chaque projet. 

Enfin, Kim sait que Soresto est un endroit où elle pourra grandir en tant qu’employée. « Contrairement à bien d’autres endroits, les possibilités d’avancement sont bien réelles chez Soresto, conclut-elle.  J’ai vu des collègues monter rapidement et j’ai moi-même vu mes responsabilités augmenter au fil du temps. » 

Kim est heureuse chez Soresto. Et Soresto est encore plus heureux que Kim le soit. 


 

Haut de page