AccueilBlogueCatégories d’eau : y voir clair
Retour à la liste des articles
Blog_0000_Generique_Bulles
mai 2018

Catégories d’eau : y voir clair

Il existe deux solutions possibles à un dégât d’eau. L’assèchement, ou la démolition. Évidemment, dans tous les cas, on  souhaite que l’assèchement soit la solution envisageable. Mais pour prendre une décision éclairée, encore faut-il savoir à quel genre d’eau on a affaire, et si cette eau a contaminé ou affecté l’intégrité physique des lieux. 

Il existe trois catégories d’eau : 

  • L’eau propre provient d’une fuite de tuyauterie, de la fonte des neiges, d’un débordement d’évier, d’une infiltration de pluie. Bref, le nom le dit : c’est une eau « propre », qui n’a pas servi. 
  • L’eau grise, quant à elle, est une eau qui provient d’une laveuse, d’un lave-vaisselle, d’une toilette ou d’un gicleur. C’est une eau qui a servi, mais qui ne présente pas de danger de contamination majeur si elle est asséchée à temps, selon les bonnes méthodes. 
  • Enfin, l’eau noire est une eau usée qui provient d’un refoulement d’égout ou de toilette et qui présente de sérieux risques de contamination. C’est évidemment la pire catégorie d’eau, celle qu’on ne souhaite même pas à son pire ennemi. 

Notez que l’appellation propre, grise et noire ne réfère pas directement à la couleur de l’eau, mais bien au degré de contamination. Une eau dite noire n’est pas nécessairement noire à proprement parler. Évidemment, quand le sous-sol est plein d’eau, on évite d’y mettre les pieds : l’eau est conductrice de courant et vous pourriez vous électrocuter.

Quatre classes d'eau:

En plus des catégories d’eau, il existe quatre classes d’eau, qui déterminent si les efforts d’assèchement porteront fruit. La classe 1 est la plus aisée à assécher, alors que la catégorie 4 présentera de réels problèmes dus à la saturation des matériaux. Dans tous les cas, l’assèchement demeure une option… à condition qu’il ne soit pas plus onéreux qu’une démolition. Dans le cas d’un dégât d’eau important, un expert en sinistre pourra vous indiquer à quelle catégorie d’eau vous avez affaire et vous proposera les solutions adéquates. 

Il n’y a pas de modèle unique de dégât d’eau. Si ça vous arrivait, ne posez pas de diagnostic vous-même. La meilleure chose que vous avez à faire, c’est de communiquer rapidement avec votre assureur qui vous dirigera vers les experts appropriés

Haut de page